mercredi 2 novembre 2016

Marc Gillard-Chevallier

Nous apprenons le décès le 30 octobre dernier du commissaire général (2S) Marc Gillard-Chevallier (ECA 1954).

Ses obsèques ont eu lieu le 4 Novembre 2016 à l’Eglise Saint Symphorien à Versailles

écrire à : Mme Fleury (fille)  6 av Gambetta 78100 St Germain en Laye

L’Amicale présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Nous publierons prochainement le relevé de la carrière de notre camarade disparu.


Discours du directeur central, le commissaire général Burdin, lors du « dîner des partants » en décembre 1985

« Mon Cher Marc, dans ton début de carrière, tu voyageais trop pour que je puisse te suivre : ORAN, RABAT, LAHR, FORT-LAMY .... Je t'avais seulement intercepté quand tous deux, chefs de CBA, nous nous retrouvions, aux ordres du directeur de la FATAC, à l'époque, stationnée à DIJON.

Enfin, plus saisissable, tu le fus à la DAJ, où tu rédigeais de nombreux textes, notamment - il faut le savoir - les derniers textes relatifs aux fonds de prévoyance.

Et c'est à la 2ème R.A. que je t'ai vraiment connu quand tu fus mon adjoint. J'en dirai deux choses: 1) je crois que je n'ai pas fait de surveillance administrative pendant deux ans et demi, mon adjoint faisant tout, 2) j'ai failli écrire dans ses notes « Essouffle son directeur» : imaginez qu'il m'entraînait à travers bois et fourrés pour des cross et dès qu'apparaissait une côte, me larguait carrément.

Mon Cher Marc, pour moi, tu restes un modèle de discrétion et de compétence. Reçois cette médaille, en témoignage de toute mon amitié et tous mes vœux de réussite dans le difficile emploi que tu as accepté. »
(nommé Commissaire général en 2ème section le 1er mai 1985)

 (BLCA n°20 janvier 1986)