vendredi 26 février 2021

Nouvelles

 Nomination

François Rossier (CRC1, ECA 84) est nommé au grade de commissaire général de 2ème classe pour prendre rang du 1er avril 2021 ; nommé dans la 2ème section des officiers généraux du service du commissariat des armées (décret du 24 février 2021)

Concours 2021 pour le recrutement dans le corps des commissaires des armées (tous ancrages). 

Nombre de places offertes :

-Concours sur épreuves ouvert aux candidats titulaires de l'un des diplômes exigés des candidats au concours externe de l'Ecole nationale d'administration (1° de l'article 4) : 30

-Concours sur titres ouvert aux candidats titulaires de l'un des diplômes universitaires exigés (3° de l'article 4) : 10

Visioconférence le 6 mars 2021


Pour tous renseignements : contacter le commissaire général (2S) Michel Barbaux ou l'AMICAA (amicaa.air@gmail.com)

 


mercredi 24 février 2021

Le commissaire colonel Jean Delafon, entre active et réserve


Saint-cyrien sans être passé par l’École Spéciale Militaire (ESM), aviateur passé dans l’industrie, commissaire de l’air issu des réserves, Jean (Marie, François) Delafon incarne une époque où la mobilité n’était pas un vain mot.

Né à Reims le 18 octobre 1899, il n’a pas encore dix-huit ans lorsqu’à Versailles, il s’engage le 1er août 1917 pour la durée de la guerre. Son bac scientifique lui permet de présenter avec succès le concours de l’ESM de Saint-Cyr où il est admis au « centre d’élèves aspirants » - puisque l’école elle-même a été mise en sommeil - et s’engage ainsi comme officier d’active. Parmi ses camarades, deux sont promis à un brillant avenir : Martial Valin et Raoul Salan (1).

vendredi 19 février 2021

Découvrir une base aérienne

 Stages des élèves commissaires de milieu Air

St Dizier- stèle 2000N
Les 7 élèves commissaires "aviateurs" de la promotion 2019 Serment de Koufra ont effectué un stage de deux semaines au sein des escadres de l'Armée de l'Air et de l'Espace, du 18 au 29 janvier 2021.

Les élèves ont été accueillis à Orléans au sein de la 62ème Escadre de transport (Hercules) ou de l’Escadre Force Commando Air, à Avord au sein de l’Escadre Sol-Air de défense aérienne, à Saint-Dizier à la 4ème Escadre de Chasse (sur Rafale), à Istres au sein de l’Escadre aérienne de ravitaillement et de transport stratégique, à l’EC 2/5 (Orange) ou à la 3ème Escadre de chasse (Nancy).

dimanche 14 février 2021

Source Solde: le logiciel de paiement des soldes généralisé à toutes les armées

 « L'armée française dans son entier est désormais dotée d'un nouveau logiciel de paiement des soldes baptisé "Source solde", après des années d'errance et de controverse liées au dysfonctionnement du précédent système. L'Armée de l'Air et de l'Espace ainsi que les services de santé des armées viennent en effet de basculer dans le nouveau système, après les marins en mai 2019 et l'armée de Terre en mai 2020.

Son déploiement a pris du retard suite à l'adoption par le gouvernement du paiement de l'impôt à la source. Mais désormais, "l'ensemble des militaires des forces armées sont soldés de façon tout à fait satisfaisante", s'est félicité le cabinet de la ministre.

jeudi 11 février 2021

Zoom ECA

Baptême de la promotion ECA 2020 : « Croix de Lorraine »

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des promotions 2020 de l’école des commissaires des armées s’est déroulée le samedi 6 février 2021 sur la base aérienne de Salon-de-Provence.

Les 43 élèves de la promotion des officiers de carrière (1) et les 35 élèves de la promotion des officiers sous contrat, ainsi que la promotion Serment de Koufra (2019) étaient tous réunis à l’occasion de cette cérémonie présidée par le directeur central du commissariat des armées, le commissaire général hors classe Stéphane Piat.

dimanche 7 février 2021

Nouvelles

Calendrier

Le 23 mars 2021, cérémonie d’adieu aux armes du CGHC Stéphane Piat, directeur central du SCA, présidée par le général François Lecointre, CEMA

Mouvements

- le CRC2 Sébastien Dorlhiac (ECA 2000) et la CRP Sandrine Venera (ECA 06 ) sont intégrés dans le corps des magistrats de la Cour des comptes en qualité d'auditeurs de 1ère classe, à compter du 1er mars 2021 (Décret du 20 janvier 2021)

- Jérémy Grand (ECA 04), premier conseiller du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel), est détaché en qualité d'administrateur civil hors classe et désigné membre de la commission instituée à l'article R. 226-2 du code pénal (commission consultée sur les projets d'arrêté fixant la liste des appareils et des dispositifs techniques autorisés en matière de renseignement), au titre des personnalités choisies en raison de leur compétence.

- Julien Munch (ECA 98, inspecteur des finances) a quitté le Groupe Fnac Darty (direction de la FNAC Montparnasse puis direction des magasins parisiens du groupe) et rejoint le groupe Carrefour

Retour sur un article diffusé en 2018

« Vous ne pouvez pas faire semblant » : L’ex-directeur de la Fnac Montparnasse

« Avant de diriger la Fnac Montparnasse, Julien Munch est passé par l’armée de l’air puis par le ministère des Finances. Des expériences a priori éloignées les unes des autres mais dont il se sert aujourd’hui pour réfléchir à une approche adéquate de la relation client en magasin. Deux éléments sont primordiaux selon lui : l’engagement de chacun et l’écoute attentive de ses clients locaux.

jeudi 4 février 2021

Un commissaire de l’air en mission de contrôle du cessez-le-feu en ex-Yougoslavie

 Par Jean Noël Rey (ECA 72)

Rappel du contexte

La fédération yougoslave (1) était composée de six républiques (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie, Slovénie) et de deux régions autonomes (Voïvodine et Kosovo). L'ensemble était dirigé par deux institutions fédérales, un président (Tito jusqu'en 1981, puis présidence tournante ensuite) et un gouvernement. Lorsque le vent de liberté se mit à souffler à l'Est en 1989, la Slovénie et la Croatie optèrent rapidement pour la démocratie, alors que les autres républiques restèrent en arrière, notamment la Serbie qui resta la plus fidèle à un communisme de plus en plus teinté de nationalisme, sous l'impulsion de son chef Slobodan Milosevic. La guerre de Slovénie éclata suite aux déclarations d’indépendance de la Slovénie et de la Croatie le 25 juin 1991 et dura 10 jours.

Les combats, menés par une armée populaire yougoslave (JNA) constituée majoritairement de militaires d’origine serbe, cessèrent avec la signature le 7 juillet 1991 de l’accord dit de Brijuni (ou de Brioni) entre la Slovénie, la Croatie et la fédération Yougoslave, sous l'égide de la Communauté européenne, 1ère opération de gestion de crise de l'Union européenne avec la création d’une mission d'observation (ECMM : European Community Monitoring Mission).

La politique fédérale yougoslave, désormais menée majoritairement par les serbes, se transforma peu à peu en une politique de création d’une "Grande Serbie". Dans ce cadre, l’indépendance de la Slovénie, avec une petite minorité serbe, ne posait pas de problème, à la différence de la Croatie. Le retrait des forces yougoslaves de Slovénie se termina en octobre 1991 mais les combats reprirent en Croatie de juillet 1991 à janvier 1992, puis gagnèrent la Bosnie-Herzégovine. 

 « J’intègre l'ECMM de février à juin 1992

J'ai été sollicité début 1992 pour faire partie de l'ECMM, en raison de mes compétences linguistiques, en allemand et en anglais (2).