dimanche 16 février 2020

Commissaire de l'air en CBA

 Par le commissaire général (2S) René Rame

.Nous poursuivons la rediffusion de cette chronique de l’après-guerre qui nous éclaire sur les fonctions d’un jeune commissaire de l’air dans une armée de l’air alors en plein renouveau.
                                                                 
Après Alger, en 5ème région aérienne, 1946-1948 (épisode 1), et le 1er CATAC en Allemagne (épisode 2), voici les grandeurs et servitudes du métier dans un Commissariat des bases aériennes situé en Allemagne, avec les particularités tenant notamment à la double monnaie, à l’éloignement des sites à contrôler et aux contacts avec les autorités allemandes.

Episode 3 : Au C.B.A.773 de Lahr

Chefs de service : commissaires lieutenant-colonel Ripoche, puis Graffard.
Mes grades et fonctions  : commissaire lieutenant, adjoint au chef de service (1955-56) ; commissaire capitaine puis commandant : adjoint, avec délégation de surveillance administrative (1958-1961).

lundi 10 février 2020

Le projet de réforme des retraites dans les armées

La presse en parle

L’AMICAA n’est pas une association professionnelle mais diffuse des informations pouvant concerner ou intéresser ses membres, qu’elles portent sur le ministère des armées, l’administration militaire ou encore les questions statutaires. L’amicale reprend, sans le commenter, un article de presse faisant le point sur des informations actuellement diffusées dans la presse écrite et sur internet.

« Le journal Le Parisien révèle que, saisi par la ministre des Armées, le Conseil supérieur de la fonction militaire a expliqué dans un courrier envoyé le 15 janvier dernier qu’il ne pouvait pas "émettre un avis favorable" concernant le projet de loi sur les retraites. […]

Le 21 décembre, le président de la République, présent en Côte d’Ivoire pour passer une soirée avec les troupes françaises, avait déclaré selon France info : "Quand on est militaire on ne touche pas la retraite, on a une pension. C'est différent". Un "message de réassurance pour répondre à une inquiétude latente chez les militaires", selon son entourage cité par l’AFP, qui faisait écho aux propos de son Premier ministre, qui affirmait quelques jours plus tôt que les militaires garderaient le bénéfice de dérogations d’âge sur le départ à la retraire.

vendredi 7 février 2020

Retour vers le futur

Des commissaires de l’air au Balardgone

Cette visite du Balardgone, imaginée par Michel Monier, correspondant de l’AMICAA pour l’Ile-de-France, et co-pilotée avec le CRC2 Aude-Laure de Valicourt, a été un beau succès, dans son organisation comme dans son contenu, au profit de commissaires de l'air qui ont tous servi à Balard, à un moment ou à un autre de leur carrière.

Devant le 26 bd Victor
La journée s’est déroulée en trois temps, autour :
* de conférences (une du commandement militaire de Balard - ayant succédé à la CABA 117 avec les traditions de la 34ème escadre aérienne de bombardement-, une du Service de soutien parisien - SGA/SSP- et une d’un commissaire des armées de milieu air affecté comme LEGAD dans un commandement opérationnel),

* d’une visite de la « parcelle Est » (l’ancienne BA 117)

* et d’un déjeuner amical rassemblant les visiteurs et de jeunes commissaires des armées (aviateurs) affectés dans différents services.


Grâce aux idées et à l’engagement de leur correspondant régional, les membres franciliens de l’amicale ont la chance de bénéficier tout au long de l’année de visites prestigieuses, à la fois utiles pour la communication de l’association et fort intéressantes pour les participants.

mardi 4 février 2020

2020 : 3 anniversaires

2020 sera l’occasion de fêter 3 anniversaires, 3 réorganisations importantes qui ont impacté le service du commissariat de l’air et les commissaires eux-mêmes, et que nous souhaitons mettre en perspectives tout au long de l’année :

- les 60 ans de la loi 60-769 du 30 juillet 1960 et du décret du 6 septembre 1960 sur le corps des commissaires de l’air et sur son statut ;
- les 40 ans du décret 80-134 et de l’arrêté du 21 avril 1980 sur l’organisation du service du commissariat de l’air ;
- les 20 ans de la réorganisation du commissariat de l’air en 2000.

Premier zoom sur la loi du 30 juillet 1960 et le décret du 6 septembre 1960 sur le corps des commissaires de l’air et sur son statut.

dimanche 26 janvier 2020

Le billet d'humeur d'Hadrienne

Petit précis de savoir (sur)vivre 

EA et ECA 1977
En 1999, 22 ans après le recrutement de la première commissaire féminin, un commissaire de l'air* prend son stylo et publie dans le bulletin de liaison du commissariat de l’air, sous son nom de plume, un (tonique) petit précis « à l’usage des jeunes commissaires féminins ».

Vingt années ont passé mais cet article est-il dé-passé, les non-dits sur la féminisation ont-ils disparu au fil du temps, les conseils donnés sont-ils encore nécessaires ?

Les lectrices(eurs) sont invité(e)s à s’exprimer sur : amicaa.air@gmail.com

mardi 21 janvier 2020

Commissaire général Michel Erschler

La promotion 1967 se souvient

L’amicale est attachée à ce que l’on n’oublie pas des camarades disparus prématurément et diffuse les textes transmis par ceux ou celles qui souhaitent évoquer un camarade de promotion. La promotion ECA 67 se souvient.

Michel Erschler est né le 4 mars 1943 à Biarritz (Pyrénées Atlantiques). Titulaire d'une maîtrise en sciences économiques, il entre à l'école du commissariat de l'air le 11 septembre 1967. Sorti major de sa promotion, il est affecté en septembre 1969 sur la base aérienne 188 de Djibouti comme stagiaire (1).
Djibouti


vendredi 17 janvier 2020

Adjoint au chef BISMA sur base aérienne

Par le commissaire de 2ème  classe Raphaël Z.(ECA 2017)

Après deux années de scolarité à l’Ecole des Commissaires des Armées à Salon de Provence, je suis arrivé en août 2019 pour servir sur la BA120 de Cazaux en tant qu’adjoint au chef du BISMA (Bureau interface des soutiens et maîtrise de l'activité).

Cette première affectation en sortie d’école au sein des forces vise à renforcer l’ancrage d'armée, pour moi l’Armée de l’Air. Après deux années en poste, le commissaire est alors pleinement intégré dans les activités de la base aérienne, ce qui permet d’en comprendre les contraintes, les enjeux et les besoins. Cet ancrage demeurera indélébile et conduira en toute logique à des postes liés à celui-ci tout au long de la carrière.