mardi 25 juin 2019

A la rencontre d’une « secrétaire perpétuelle »

Interview de Michelle Rebuffel

Un grand nombre de prestigieuses institutions (Académie Française, Académie des Sciences, Académie des Beaux-Arts…..) présentent dans leur organigramme une fonction de « Secrétaire Perpétuel ».

Au cours de ses 60 années d’existence, l’Ecole du Commissariat de l’Air (ECA) a, elle aussi, eu la chance d’avoir sa « secrétaire perpétuelle ».

Jugez plutôt, pendant près de 45 ans, Michelle Rebuffel a exercé les fonctions de cheffe du secrétariat de notre école ! Cette longévité et sa personnalité semblent bien mériter une telle qualification…..
A l’occasion d’une récente rencontre sous le soleil de Cavaillon, le commissaire général (2S) Michel Vallecalle s’est livré avec elle à une évocation de son parcours à l’ECA sous la forme d’un jeu de questions-réponses à la manière de……. !

samedi 22 juin 2019

Informaticien en 1969

Par le commissaire général Bernard Roy

Dans le cadre d’un numéro spécial sur les 25 ans de l’informatique du Commissariat de l’air (publié en 1988), il avait paru intéressant d'interviewer le commissaire Roy (ECA 66) qui avait été affecté à deux reprises au service informatique du commissariat de l'air (propos recueillis par l'aviateur Saisix).

"Aviateur Saisix. - Monsieur le commissaire, vous avez été affecté au groupe de travail automatisation (GTA) d'octobre 1969 à janvier 1974 comme officier « applications » puis de nouveau d'octobre 1984 à août 1987 comme adjoint au sous-directeur méthode et informatique (SDMI). Pouvez-vous nous dire comment on devient informaticien dans le commissariat de l’air ?

Commissaire Roy.  Vous connaissez la procédure normale pour acquérir cette qualification. Les filières sont : INFO 1, IESTO, MIAGE ou INFO 2 (1).

jeudi 20 juin 2019

Nominations, promotions

Promotions :
- au grade de commissaire général de 1ère classe pour prendre rang du 1er juillet 2019
le commissaire général de 2° classe Thierry-Marc Pineaud (ECA 85). Maintenu dans ses fonctions.

- au grade de commissaire en chef de 1ère classe, pour prendre rang du 1er mai 2019, les commissaires des armées (milieu air) :
Le commissaire en chef de 2ème classe Jacques Quesada (ECA 95)

Pour prendre rang du 1er juin 2019
Le commissaire en chef de 2ème classe Alain Mangold (ECA 94)

- au grade de commissaire en chef de 2ème classe, pour prendre rang du 1er mai 2019, les commissaires principaux Julien Maderay (ECA 03), Guilhem Brouard (ECA 04)

- au grade de commissaire principal, pour prendre rang du 1er mai 2019, les commissaires de 1ère classe Norbert Goublet (ECA 09),Yannick Lhôte (Integ 2014)Patrick Desecot (ECA 06)Florent Begue (integ 2014)

Commissaires des armées sous contrat
Au grade de commissaire de 2ème classe, pour prendre rang du 1er juillet 2019
Le commissaire de 3ème classe Nathalie Thibout (2017)

Pour prendre rang du 1er août 2019
Le commissaire de 3ème classe Lucie Scotto d'Anielo (2018)

(Décret du 18 juin 2019)

Au grade de commissaire de 3ème classe, pour prendre rang du 1er avril 2019
L’aspirant Agathe Deweer 
(Décret du 17 juin 2019)

vendredi 14 juin 2019

L'AEA, association soeur

Isabelle Delarbre (ECA 79) , membre du CA de l'AEA, nous informe de la diffusion d'un flyer par l'AEA, qui fait le point sur toutes les nombreuses actions menées par cette association, 

que nous invitons, à nouveau,  tous les anciens commissaires de l'air et les commissaires des armées de milieu air à rejoindre.

mardi 11 juin 2019

L’établissement du commissariat de l'air de Chamalières


Nous avons déjà évoqué cet établissement dans un article du 1er septembre 2018 (« 1973 - Fermeture de la base-établissement de Chamalières »). Nous y revenons pour vous informer de l’état des lieux aujourd’hui et pour vous offrir un historique complet sous la plume du commissaire général (2S) François Aubry.

Les lieux aujourd’hui

M. Laurent Beaudonnat, président de l'ARGHA (Association de recherches généalogiques et historiques d'Auvergne) a aimablement fait le point sur les lieux après le départ du Commissariat de l’air en 1973 :

« De l'avis des Chamaliérois que j'ai consultés, "les préfabriqués le long de l'actuelle avenue de Royat étaient horribles". Ces constructions se trouvaient entre ce qui est, aujourd'hui, la poste et le supermarché et une partie de la nouvelle avenue de Fontmaure (cercle rouge).

lundi 3 juin 2019

Commissaire Jean Creis

L’amicale est attachée à ce que l’on n’oublie pas des camarades disparus prématurément et diffuse les textes transmis par les familles ou ceux ou celles qui souhaitent évoquer un camarade de promotion dont la disparition n’a pas fait l’objet d’une information particulière.

Jean Creis est né le 8 juillet 1949 à Emée (Mayenne)
- 2 mai 1967 : entre en service dans l’Armée de l’air, sert en qualité de sous-officier
- 1975 : intégré à l'Ecole Militaire de l'Air de Salon de Provence; termine major de sa promotion.
- septembre 1976 : nommé lieutenant, rejoint la base aérienne 705 de Tours, assurant la fonction de commandant de compagnie du Centre d'instruction militaire.
- janvier 1978 : Affecté à l'Inspection du Commissariat et de l'Administration de l'Armée de l'air.
- octobre 1979 : élève à l'Ecole du commissariat de l'air à Salon (recrutement lieutenant et capitaine)(rattaché à la promotion 1978)

mercredi 29 mai 2019

Mémoire des lieux : Toulouse Balma

Nous entamons une nouvelle série d'articles sur "la mémoire des lieux", ces lieux qui ont accueilli depuis 1942 les différents services du commissariat de l'air, DCCA, ICAAA, DRCA, ECA, SFCA/SETAMCA/SELOCA, SACA, SERPECA, CATA, ERCA/ELCA etc.. Nous débutons avec l'ERCA/ELCA 783 de Toulouse Balma, à l'occasion de la pose récente par la collectivité de Toulouse-Métropole d'une plaque souvenir dans l'un des anciens hangars.

Nous remercions ceux et celles qui ont accepté de mener cette vaste enquête, chacun(e) dans sa région de résidence.

ERCA/ELCA 783 Balma (BA 292 Toulouse L'Hers)

Rappel historique

Seul établissement du commissariat de l’air construit dès le départ pour sa mission d’entrepôt d’habillement, il a fréquemment changé d’appellation pendant son existence :
- MCH 799 (magasin central d’habillement) lors de sa création le 1er septembre 1952
- ECCA 799 (établissement central du commissariat de l’air) en 1954
- BA 292 / ECCA 799 en 1966 sous l’appellation de « Base aérienne de Toulouse l’Hers »
- ERCA 783 (établissement ravitailleur du commissariat de l’air) en 1978
- ETCA 783 (établissement du commissariat de l’air) en 1991, la BA 292 étant dissoute l’année suivante.
- ELCA 783 (établissement logistique du commissariat de l’air) à partir de 1999 et jusqu’à sa date de dissolution définitive le 31 août 2002.