lundi 19 novembre 2018

Un colloque très réussi


Organisé les 15 et 16 novembre dernier à la faculté des sciences juridiques de Lille, conjointement par l’AMICAA, l’université de Lille (Master 2 « Droit et politiques de défense et de sécurité nationale, dirigé par le professeur Cattoir-Jonville) et l’institut de préparation à l’administration générale (IPAG), le colloque intitulé
«  L’administration militaire  : l’exemple du commissariat dans l’armée de l’air 1942-2009 »

a tenu ses engagements et répondu aux attentes d’un public très varié, anciens du commissariat de l’air, commissaires des armées en activité – dont les élèves de la promotion Vauban de l’école des commissaires de l’air - et étudiants.

Élèves commissaires "air"

La manifestation a permis de répondre à la question de fond posée par les organisateurs : pourquoi et comment s’est imposée la notion d’administration militaire et qu’a-t-elle apporté aux armées (à la fois en droit, finances publiques, marchés publics, …mais aussi en termes de services), à travers le cas concret du commissariat de l’air.


ouverture
Après une ouverture à deux voix, M. Condamin, doyen de la faculté, et le commissaire général (2S) Patricia Costa, présidente de l’AMICAA, deux interventions inaugurales ont permis au commissaire général (2S) Olivier Leclercq et à M. Cattoir-Jonville de préciser quelques éléments de contexte juridiques et institutionnels.


Cre gal Leclercq, Prof. Cattoir-Jonville


Puis les interventions thématiques se sont succédé au fil des deux journées, sur deux axes structurants :

- L’expertise juridique du commissariat de l’air ;
- Les innovations et le « sur-mesure » développés par le commissariat de l’air au profit de l’Armée de l’air.

CRC1 Dupont, Cres gaux Aubry et Costa





Général Charaix

A noter qu’une vision du commissariat de l’air - « de l’extérieur » - a été apportée par le général Charaix, ancien commandant des Forces aériennes stratégiques.

CRC1 Marcotte, Cre gal Aubry, Cre col (R) Delarbre
Cre gal Barbaux, Prof. Aben, Cre gal Leclercq
CRC1 (R) Bournizien

Après un rapport de synthèse présenté par M. Pierre-André Lecocq, professeur émérite à l’université de Lille, le colloque a été clôturé par deux autorités du ministère des armées,  le commissaire général HC Stéphane Piat, directeur central du service du commissariat des armées (SCA) et le général Gilles Modéré, inspecteur de l’Armée de l’air, représentant le chef d’état-major de l’Armée de l’air.

Cre gal Costa, CGHC Piat, gal Modéré






L’AMICAA remercie particulièrement les services de l’université ainsi que Mme Saison, directrice de l’IPAG, et M. Baude, professeur, et les étudiants du master 2 dirigé par M. Cattoir-Jonville. Elle remercie également le ministère des armées, notamment l'Armée de l'air et le service du commissariat des armées, et les sociétés partenaires qui lui ont apporté leur soutien.
Remerciements aux photographes : Sandra Marlier, Justine Lannoye

LE MOT DES ÉLEVES COMMISSAIRES MILIEU AIR (PROMO 2017 VAUBAN)

Chère AMICAA,

Avec tous les commissaires aviateurs de la promotion Vauban nous souhaitons vous remercier chaleureusement pour la tenue du colloque sur les commissaires de l’Air la semaine dernière à Lille.

Tant sur un plan universitaire qu’humain nous avons pu découvrir nos origines, faire le lien avec  nos prédécesseurs, et comprendre un peu d’où nous venions.

Comme certains ont pu l’évoquer avec vous lors du repas, nous avons la sensation que c’est grâce à vous et à votre proactivité envers notre groupe d’ancrage depuis le début de notre scolarité que nous sommes autant attachés à l’Armée de l’Air, et par là même liés entre nous par cet attachement.

Nous sommes à présent tous répartis sur des bases aériennes pour effectuer un stage de plusieurs semaines au sein d’un BISMA, forts de nos connaissances nouvelles sur les commissaires de l’Air.

Vous pouvez compter sur notre présence pour les prochains évènements de l’AMICAA, et sur notre adhésion à l’association.

A très bientôt,

CR3 Roxane GALLIOT, pour les commissaires aviateurs de la promotion VAUBAN de l’ECA


LIBRE PROPOS POST COLLOQUE DE LILLE

Pendant mon voyage de retour à l’issue du colloque organisé à Lille par l’AMICAA, je me suis interrogé sur les temps forts de cette manifestation. Que peut-on en retenir ?

Il y a l’embarras du choix et j’en oublie certainement :

*l’immense travail des membres du bureau de l’association pour mettre sur pied et animer ce colloque ?
*la qualité du contenu des interventions comme tout le monde pourra le constater lors de la publication des actes du colloque ?
*le brillant rapport de synthèse du professeur Lecocq, vieux compagnon de route du commissariat de l’air ?
*les interventions de l’Inspecteur de l’Armée de l’Air (GCA Modéré), du Directeur du SCA (CGHC Piat), de l’ancien commandant des Forces Aériennes Stratégiques (GCA Chareix) qui ont tous mis en exergue l’importance d’une relation de confiance  entre le commandement et le soutien. Chacun soulignant la réussite du commissariat de l’air « canal historique » avec son souci permanent d’une administration de proximité  innovante ?

Je laisse à chacun le soin de faire son choix.

Pour ma part, je garde en mémoire deux images précises, certes anecdotiques mais riches d’enseignements :

La remarque de trois étudiants de l’université de Lille avec lesquels nous évoquions le métier de commissaire. Ils m’ont spontanément dit qu’ils avaient ressenti, en nous observant, un évident plaisir de se retrouver, pour tous les commissaires présents à ce colloque qu’ils soient encore en activité ou en retraite. Ils ont également perçu la relative fierté, teintée de nostalgie, que chacun d’entre nous a éprouvée à l’évocation d’une histoire professionnelle riche et intense. C’est effectivement une impression que je partage avec eux  tout en estimant, à titre personnel, que les responsables de l’AMICAA, inspirateurs éclairés du colloque, auraient mérité que davantage de commissaires « aviateurs » d’hier et d’aujourd’hui profitent de ce chaleureux moment de convivialité et de mémoire.

L’activité bienveillante,  le dévouement et la bonne humeur permanente des étudiants du Master « Droit et Politiques de Défense et de Sécurité Nationale »  qui étaient chargés de l’organisation matérielle du colloque, de l’accueil et du guidage des participants, de la pause-café, du mange-debout, etc…….Ils ont fait preuve de disponibilité, d’empathie et d’efficacité pendant ces deux journées et c’est une réconfortante image à retenir. Qu’ils en soient ici  remerciés.                                         
 Commissaire général (2S) Michel Vallecalle (ECA70)


Encore merci pour tout ce que vous faites et bravo pour le colloque,bien sous tout rapport.
Commissaire général (2S) Guy Vincent


Vous dire combien j'ai été heureux de participer au colloque des 15 et 16 novembre 2018.
Parce qu'elle a été à l'origine bien pensée et que son organisation fut exempte du moindre défaut, cette rencontre a été, à plusieurs titres, un réel succès.L'exigence de brièveté me fera aujourd'hui ne vanter que la prise de risque initiale que constituait le choix de s'adresser à un public aux multiples profils et dont la fourchette d'âge devait avoisiner les soixante ans.
Bravo pour tout cela et, pour ce qui me concerne, merci de m'avoir permis de passer un très agréable moment dans cette ambiance si simple et conviviale qui sied généralement aux réunions de commissaires.
Mes compliments aux organisateurs et acteurs de cette réussite.

Commissaire général (2S) Hervé de Meux

   
Sincères félicitations pour l'organisation et le parfait déroulement du colloque de Lille.
Les interventions ont été de haut niveau et se sont projetées vers l'avenir.

Commissaire lcl (R) Jean - Louis Pons








Félicitations à toute l'équipe organisatrice, pour ce colloque qui a été un vrai succès tant dans l’intérêt du sujet que dans l'organisation.

Commissaire général (2S) Jean-Pierre Dupont